Sélectionner une page

La buzzliste de Merlin – partie 2 – un samedi dans la foule

Au programme de cette journée, surtout des rencontres car le samedi est peu propice aux parties. Néanmoins ci joint le bilan du jour. Juste en rappel, il s’agit des jeux qui m’attirent… ou pas ! et nullement d’un avis sur ces jeux a peine joués dans des conditions souvent peu propices.

Achat du jour : ext RRR, et cartes alien frontièrs en français

Buzzliste :
Hot : Tragedy looper, évolution
Médium : coup Guatemala 1954
Cold : frankenstein body, hellweg westfallicus, Aruba battle race

Essen The Game

Essen The Game

Paris est Ludique fut l’occasion pour les trois auteurs d’Essen the Game de présenter leur jeu en cours de financement participatif via Kickstarter. La campagne s’achève le 30 Juin 2014.

Les trois tables, une par auteur 😉 n’ont pas désempli du weekend. A noter que le  prototype a bien évolué depuis la TricTrac TV tant au niveau de ses règles que de sa réalisation.

Cet événement fut l’occasion pour la proxi-team de réaliser une interview de Fabrice et d’Etienne, deux des trois auteurs du jeu

Image

Le jeu se veut immersif et bien que s’adressant en premier lieu aux visiteurs du salon allemand, il peut toucher un plus large public. En effet, à ma table se trouvait un joueur nouveau venu qui a découvert les jeux de société modernes il y a moins de trois mois et qui était décidé à « pledger » dès la fin de la partie.

A titre personnel, j’ai beaucoup aimé ce jeu qui me rappelle véritablement l’ambiance du salon. D’ailleurs la TTTV ne permet pas de s’imprégner réellement de son ambiance. A partir du thème, les auteurs ont réussi à construire un ensemble cohérent qui permettra à tous ceux qui ont eu la chance d’aller à Essen de se remémorer les nombreuses anecdotes vécues lors de se salon.

Essen the Game est un jeu de Etienne Espreman, Fabrice Beghin et Frédéric Delporte publié par Geek Attitude Games

Le lien pour « cuisiner le jeu » : http://www.kickstarter.com/projects/670498880/esse… 

Loyang

Loyang

Hier au WE jeux des ludopathes Nantais, il m’a été proposé une partie de Loyang. N’ayant pas joué à ce Rosenberg depuis longtemps, je me suis laissé tenter et ce à 4 joueurs.

Assez étonnamment, mon post sur Twitter a engendré de nombreux échanges. Les plus jeunes dans le milieu ne connaissaient pas et les plus anciens n’aimaient pas particulièrement…

De fait, Loyang est un vrai jeu à l’allemande “à l’ancienne” avec une interaction très froide voire inexistante. Il s’agit clairement de choisir les bonnes cartes et de les exploiter tout seul de son coté en optimisant au mieux pour gravir le chemin de la prospérité.

tumblr_inline_n12xd49k581s9w2hj

Au moment de sa sortie en 2009, dans ma pleine période kubenboa j’avais apprécié les mécanismes et l’absence d’interaction assurant que le vainqueur est celui qui a su le mieux optimiser ses moyens et non celui qui a su éviter la foudre de ses ennemis. Oui c’est toi dont je parle Small worlds.

Je trouve la configuration à 3, moins adaptée car les 3 joueurs jouent l’un après l’autre leur phase d’actions. Par contre à 2 et également à 4 (où la phase d’actions se joue par paire) l’attente est moins longue.

En 2014, ce jeu est toujours présent dans ma ludothèque qui a pourtant beaucoup évolué dans son contenu, les mécaniques froides et plaquées ne m’interessant plus (Et oui, Trajan…).

Je vous invite donc à (re)découvrir ce jeu injustement oublié.

D’ailleurs @yannibus si tu me lis…

tumblr_inline_n12xvpig9E1s9w2hj